Accueil > Bien-être au travail en 10 questions

Comment développer le bien-être personnel relationnel et d’équipe ?

Question n°7
Comment développer le bien-être personnel relationnel et d’équipe ?
Il ne peut pas y avoir de bien-être relationnel, sans bien-être personnel. Le développement du bien-être au travail suit ce chemin vertueux de l’écoute de soi vers l’écoute des autres, à la base du bien-être relationnel.

Qu’est-ce que le bien-être en équipe et comment l’évaluer pour le développer ?

Question n°6
Qu’est-ce que le bien-être en équipe et comment l’évaluer pour le développer ?
Le bien-être relationnel est lui lié à 4 critères clés : la confiance en l’autre, la reconnaissance reçue, l’empathie et enfin, les valeurs partagées [...]

Comment mesurer le bien-être relationnel ?

Question n°5
Comment mesurer le bien-être relationnel ?
Si la mesure du bien-être au travail renvoie à la psychologie individuelle dans l’organisation, évaluer le bien-être nécessitera de s’intéresser aussi à la qualité des relations. C’est ce que certains appellent le « bien-être relationnel ».

Comment évaluer le bien-être dans mon entreprise ?

Question n°4
Comment évaluer le bien-être dans mon entreprise ?
La qualité de vie au travail est basée sur des facteurs surtout objectifs. Il en existe de nombreux liés, à l’absentéisme, au turn-over, à la démographie, au développement professionnel, à la santé , à la sécurité, ou encore, aux conditions de travail.

Qualité de vie ou bien-être au travail, quelle différence ? Que choisir ?

Question n°3
Qualité de vie ou bien-être au travail, quelle différence ? Que choisir ?
En France, au delà des obligations légales de prévention des RPS, de nombreuses entreprises lancent des actions orientées soit vers la « qualité de vie », soit vers le « bien-être » au travail.

Le bien-être au travail : écran de fumée, manipulation ou levier de performance durable ?

Question n°2
C’est quoi le bien-être ? Est-il possible de développer le bien-être au travail en situation de tension ? Quels intérêts pour l’entreprise, le management, les salariés ? N’est ce pas qu’une utopie ou une manipulation ? Le bien-être est-il réellement un facteur d’efficacité et de « performance durable » ?

Le bien-être au travail : paradoxe, leurre ou nouveau contrat social ?

Question n°1
On attribue au bien-être deux étymologies : « sensation agréable procurée par la satisfaction des besoins du corps et ceux de l’esprit » (1555) et en 1740 « se dit d’une subsistance aisée et commode. Il a le nécessaire, mais il n’a pas le bien-être ». Le concept a été remis en avant dans la définition de la santé par l’OMS en juin 1946 : « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social ».