Accueil > Domaines d'expertises > Expertise CHSCT > Démarche méthodologique

Démarche méthodologique

Expert agréé par le Ministère du Travail, CAPITAL SANTE a mis au point un référentiel méthodologique solide servant de cadre général à nos interventions en tant qu’expert. En début de mission, la phase primordiale d’analyse de la demande et d’échanges préliminaires nous permet d’aboutir à un protocole d’intervention que nous proposons et validons avec le CHSCT.

Tout au long du projet, CAPITAL SANTE mène l’expertise en étroite collaboration avec le CHSCT, impliquant ce dernier à toutes les étapes clés du projet.

Les grandes étapes d’une expertise CHSCT

Le schéma ci-dessous illustre de façon synthétique la démarche et les grandes phases de l’expertise. Elle s’inscrit dans une approche globale, pluridisciplinaire et participative.

 

Les grands principes de notre accompagnement

Des objectifs clairs : la finalité de notre intervention est de fournir au CHSCT des outils (observations, avis, recommandations, etc.) qui lui permettront de disposer d’un éclairage lui permettant d’apprécier la situation et de prendre les décisions propres à améliorer les conditions de travail, la santé et la sécurité au travail.

 

Le souci du dialogue social : nous considérons que toute expertise ne peut réussir qu’en s’appuyant sur la concertation la plus large possible, sur une négociation des objectifs de la mission et de ses modalités de mise en œuvre, y compris dans ses aspects sociaux. Nos interventions se déroulent en relation avec toutes les composantes d’une entreprise (élus, direction, managers et collaborateurs) et nous nous efforçons de tenir compte de tous les points de vue entendus.

 

La volonté d’aboutir à des actions concrètes : comme le préconise l’Organisation Internationale du Travail (OIT, 2000), CAPITAL SANTE centre ses recommandations sur la prévention primaire afin d’agir prioritairement sur les facteurs de risques professionnels liés à l’organisation et à l’environnement de travail. Toutefois, notre approche se veut globale et prend en compte le travail réel, son contexte socio-organisationnel, son vécu et ses effets (prévention secondaire et tertiaire). Nos préconisations d’actions se répartissent fréquemment en trois axes : l’axe organisationnel, l’axe managérial et l’axe individuel.

 

Le transfert de compétence : nous accordons une importance essentielle à la transmission des savoirs et des méthodes tout au long de l’expertise et jusqu’à la présentation du rapport. Il s’agit de s’assurer que les membres du CHSCT pourront s’approprier les recommandations issues de l’expertise et poursuivre la démarche efficacement, notamment dans la mise en œuvre des actions apparues nécessaires. Ce point est d’autant plus crucial que de trop nombreuses expertises CHSCT restent aujourd’hui sans lendemain faute d’accompagnement suffisant.